Présentation

Colonie de vacances
Les réseaux de chemins de fer
Charmille

On se promène dans nos rues, nos villages, nos campagnes, nos routes, et insensiblement sans que nous y prenions garde, les objets, meubles urbains, panneaux publicitaires, mille petits détails de la vie quotidienne, changent et souvent, disparaissent.

Les panneaux « Kodak », les horloges aux frontons de bâtiments, les bancs en ciment, les volets en bois, les rideaux de fer des magasins : issus des années 1950/1970, voilà que ces repères routiniers s’effacent sans qu’on s’en rende compte.

Pour les soixantenaires (comme moi), ce blog invite au souvenir, à la fameuse petite madeleine…

Les plus jeunes percevront peut-être ce lent glissement qui fait basculer d’un style de vie à un autre.

Régulièrement j’ajoute de nouvelles images, parfois sauvées quelques heures avant la destruction. Je vous invite à me faire des commentaires…

Un merci particulier à la Grande Alice qui réalise avec brio et coordonne joliment ce site, à Geneviève qui a l’œil aux aguets, aux amis qui signalent et encouragent…

 

Qui suis-je

 

D’abord une grande promeneuse ! Partout, en ville comme en campagne, avec l’amour des détails sur mon chemin et des rencontres impromptues. Comme ancienne journaliste scientifique amoureuse d’astronomie, j’ai appris la patience de l’observation. Comme médiatrice, formatrice et auteure, j’aime la rencontre, l’imprévu et ce qui réunit les êtres.

 

Ceux qui veulent connaître mon parcours et mes ouvrages peuvent aller sur le site www.aegalite.fr

Marthe Marandola