Nos Villes

epicerie

Nos rues, toujours pareilles ! rien ne change ici… c’est ce qu’on se disait, mais voilà on se trompait. Ce sont mille détails insignifiants qui disparaissent, et puis des objets, des bâtiments, des façons de construire, des trucs tellement petits et si banals,  qu’on ne les remarque qu’une fois disparus. Il n’y avait pas quelque chose, là ?? Nos villes, c’étaient le terrain de nos jeux, courses, rêveries, errances et rigolades. Cela disait le monde dans lequel nous vivions, nous les gosses, et le monde des grands qui paraissait immuable à nos yeux.


 

Cliquez sur l’image pour accéder à l’article :

Les réseaux de chemins de fer

Avant, chaque région avait son chemin de fer.

0 commentaires

Charmille

Il restait du temps passé de délicieuses charmilles pour rêver au Prince Charmant.

0 commentaires

Cabines téléphoniques récupérées

Les  cabines téléphoniques disparaissent mais servent à bien d’autres usages ! Cliquez sur l’image pour faire défiler en diaporama :

0 commentaires

Borne Cube

Michelin et les Automobiles Club offraient les panneaux

0 commentaires

Frontière départementale

Chaque pied dans un département, comme des géants

0 commentaires

La bonne liqueur

Le dimanche, les grandes personnes buvaient la liqueur dans de tout petits verres

0 commentaires

bancs, ponts et barrières en ciment

Fini les pierres, les briques et le bois. Nous on est les enfants de la reconstruction en ciment ! Nos bancs, où on s’entasse à la sortie de l’école, les ponts aux allures arrondies et les barrières de jardin, du solide tout ça ! Cliquez sur l’image pour faire défiler […]

0 commentaires

750 millions

Tu crois qu’on peut gagner tout ça à la loterie ?? mais 750 millions de quoi, de centimes ? de francs ? les anciens ou les nouveaux ?

0 commentaires

Les sonnettes

On t’explique le jeu : courir très vite en tirant toutes les sonnettes, mais si tu te fais attraper, gare à la baffe !

0 commentaires

Cabine téléphonique

Bien sûr, on était fiers d’avoir une cabine téléphonique dans le quartier, c’est dommage on avait personne à qui téléphoner vu qu’on jouait tous ensemble dans les rues

0 commentaires

Quelle heure est-il?

T’as pas vu l’heure ? et l’horloge, elle est pas assez grande ???

0 commentaires

Les hôtels

Quand je serai grande et riche j’irai à l’hôtel moderne avec ses lettrages dernier cri dans leur beau ciment

0 commentaires

Casse-croûte

J’adore quand on va casser la croûte dans les bistrots en amenant notre pain, saucisson et fromage.

0 commentaires

Pension

L’été prochain on ira peut-être en vacances dans une pension de famille. C’est luxe, mais moi je n’aime pas, nous les enfants on n’y est pas assez libres.

0 commentaires

Au ciné…

Au ciné, on décortiquait les cacahuètes en mangeant des chocolats vendus par une ouvreuse à l’entracte. Délicieux temps sans soucis de diététique. Cinéma Apollo à Lens : C’est dans ce ciné que la petite Geneviève se faufilait entre les jambes des spectateurs pour voir tous les films gratis ! Ce qui […]

0 commentaires